Expatration famille afrique enfants savane éléphants
Familles expatriées

Expatriation en famille en Afrique du Sud

Sophie est partie s’installer en famille en Afrique du Sud. Elle nous partage son retour d’expérience. Une expatriation en famille en Afrique du Sud, comment ça se passe ?

Si vous envisagez de vous expatrier en Afrique du Sud, cet article est fait pour vous !

Peux-tu nous présenter ta famille ?

Je m’appelle Sophie, maman belge de 3 filles de 7, 12 et 14 ans. A la naissance de notre dernière, avec mon mari Diego, nous sommes partis vivre en Afrique du Sud à Johannesburg pour 5 ans. Nous sommes ensuite rentrés vivre quelques mois en Belgique avant de repartir faire un tour du monde en famille…

expatriation famille enfants afrique

Quel a été l’élément déclencheur pour partir en expatriation?

Personnellement, je n’avais jamais vécu à l’étranger. Par contre, mon mari vient d’une grande lignée d’expats depuis plusieurs générations et a vécu toute sa jeunesse à l’étranger. Il rêvait de vivre ça aussi en famille et j’ai vite adhéré au projet. Quand on a proposé un job à Johannesburg à mon mari, nous n’avons pas hésité longtemps !

Pourquoi avoir choisi Johannesburg ?

Comme souvent en expatriation, ce n’est pas nous qui avons choisi la destination. Mais on a vite compris que pour les passionnés d’aventure et de grands espaces que nous sommes, on ne pouvait pas rêver mieux ! Nous sommes tombés irrémédiablement amoureux de l’Afrique et pendant 5 ans, nous avons voyagé en famille un peu partout en Afrique australe.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées lors de votre arrivée ?

La première difficulté d’une expatriation en Afrique du Sud est la sécurité. Johannesburg est connue pour être une ville dangereuse qui traine une réputation à faire peur. Heureusement, j’avais pu échanger avec des expats sur place qui m’avaient rassurée. La sécurité est un problème récurrent, on ne fait pas n’importe quoi (par ex, dans le choix de la maison qui doit répondre à certains critères)… mais ce n’est pas dramatique non plus.

Une fois intégrées les mesures de précaution, on y vit très bien et en 5 ans, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité.

Vous a-t-il fallu un temps d’adaptation à vous et vos enfants ?

On s’est très vite fait à la vie sur place. J’arrivais avec un nourrisson d’1 mois et je me souviens avoir un peu paniqué en me demandant comment j’allais gérer l’installation, trouver un pédiatre sur place… En fait, tout est hyper simple et très vite, on se sentait chez nous !

Nos ainées avaient 6 et 4 ans. Elles étaient inscrites au Lycée Français de Johannesburg et ont tout de suite aimé l’école. A cet âge-là, l’adaptation est vraiment facile !

Raconte-nous votre vie à Johannesburg ?

La vie à Johannesburg est vraiment douce. C’est une ville très étendue à l’américaine, avec ses malls à chaque coin de rue. La ville est incroyablement verte et fleurie et on respire vraiment. C’est d’ailleurs loin d’une vie « citadine », la plupart des expats ont des maisons avec jardin et piscine. Le climat est un des plus agréables au monde, il fait beau toute l’année mais jamais trop chaud et on vit beaucoup dehors !

C’est un pays où les enfants sont rois ! Ils sont super bien accueillis partout, tout est fait et pensé pour eux et il y a énormément d’activités qui leur sont proposées.

D’un point de vue pratique, c’est aussi une expatriation très « facile » : on trouve tout, les soins de santé sont excellents, on est aidé à la maison et les retours vers l’Europe sont très simples (vol de nuit direct, sans décalage horaire).

Cerise sur le gâteau, la communauté d’expats sur place est géniale et on s’ennuie rarement le week-end 😉

Qu’est-ce que vous aimez le plus et le moins dans votre vie de famille expatriée à Johannesburg ?

On aime tellement la gentillesse spontanée des Sud-Africains. Chaque fois que j’atterris à Johannesburg, il ne faut pas 5 minutes pour que leurs attentions et leur bonne humeur me donnent le sourire !

Et puis, Johannesburg, c’est clairement la base idéale pour les amoureux de voyage ! Ces voyages sont devenus une véritable passion familiale et nous ne sommes jamais aussi heureux qu’à 5, autour d’un feu de camp en pleine brousse ! Nos filles nous ont suivis partout et notre petite dernière n’avait qu’un mois quand elle a fait son premier safari où je l’allaitais près des éléphants…

Le point noir d’une vie à Johannesburg est de gérer la sécurité et le stress que ça engendre ainsi qu’être le témoin des grosses inégalités sociales, héritées de l’Apartheid, qui sont toujours le quotidien de ce pays. Elles mettront certainement plusieurs générations à s’estomper. Mais quand on se balade dans les quartiers de centre de la ville, on sent une véritable mixité et les prémisses de l’Afrique du Sud de demain… C’est un pays encore en devenir où tout semble possible et cette énergie est réellement palpable à Johannesburg !

Et les voyages dans tout ça ? 

En 1h30 de Johannesburg, on se retrouve entourés de girafes et d’éléphants… Le rêve !

En 5 ans, nous avons parcouru l’Afrique australe de long en large. Nous avons ainsi dormi au milieu du Kruger, navigué sur les eaux turquoises des Quirimbas au Mozambique, fait des safaris à cheval, découvert le Delta de l’Okavango au Botswana, campé dans le désert du Namib, survolé les majestueuses chutes Victoria, marché en pleine brousse, pêché sur le lac Malawi, admiré les montagnes du Lesotho, fait du surf à Cape Town ou rencontré les tribus San ou Himba…

Ces aventures, ces découvertes, ont donné naissance à mon blog, www.poesybysophie.com où je livre nos coups de coeur, itinéraires et meilleures adresses family friendly.

Un conseil pour ceux qui hésitent à partir en expatriation ?

Surtout ne pas hésitez ! C’est un vrai saut dans le vide et ce sont des années incroyablement intenses mais c’est une expérience inoubliable ! Il ne faut pas trop réfléchir et foncer !

Le bilan familial ?

Nos 5 années à Johannesburg resteront à jamais gravées dans nos cœurs. On est tombés amoureux du pays, de ses habitants. On a adoré l’opportunité que donne l’expatriation de redémarrer une page blanche, de se réinventer, de nouer de belles amitiés qui survivent malgré la distance… Ces années ont marqué le début de beaucoup de choses pour nous. Une reconversion professionnelle pour moi avec la création de mon blog et nos grands voyages en famille qui ont fini par aboutir à un tour du monde qu’on n’aurait sans doute jamais osé faire.

Merci à Sophie et n’hésitez pas à la suivre sur son blog : Poesybysophie.com et Instagram : @poesy_by_sophie

Si vous souhaitez découvrir d’autres récits de familles expatriées, cliquez ici !

Retrouvez-nous sur notre compte Instagram : @alexamda_ym_

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *