voyage enfant expatriation montréal ville immeubles
Familles expatriées

Expatriation en famille à Montréal

Sébastien est parti s’installer avec ses enfants à Montréal depuis quelques années. Il nous partage son retour d’expérience. Une expatriation en famille à Montréal, comment ça se passe ?

Si vous envisagez de vous expatrier à Montréal, cet article est fait pour vous !

Peux-tu nous présenter ta famille ?

Nous sommes 4, deux parents et deux enfants. Deux garçons de 5 et 8 ans maintenant. (1 et 4 ans quand nous avons déménagé )

Comment était votre vie à Paris en tant que jeunes parents ?

Active ! Transport –École- Crèche- Boulot- Apéro- potes-famille- dodo… Une vie bien remplie. Un peu toujours la course et pas le temps de tout faire de toute façon. Une conciliation travail/ famille compliquée. Mais avec tellement de choses à faire (sortie/ culture) et de gens à voir !

Pourquoi avoir choisi de s’expatrier ?

Une opportunité professionnelle est arrivée à un très bon moment pour toute la famille. L’envie de partir à l’étranger était présente depuis longtemps mais avec des limites : certaines destinations étaient rédhibitoires et nous avions besoin d’un cadre sécurisant pour toute la famille (nous n’étions pas prêts à partir sur un coup de tête avec juste 4 valises !)

Pourquoi avoir choisi Montréal comme destination pour une expatriation en famille ?

Pas vraiment choisie donc car faisant partie de l’opportunité professionnelle ! Mais totalement validé ! On ne connaissait pas beaucoup le Canada. Mais le côté francophone, l’image accueillante des québécois ont été décisifs et quelques amis de longue date déjà installés sur place ont fait pencher la balance.

Votre arrivée a-t-elle nécessité une période de transition pour vous et les enfants ?

Euh…. Est-elle vraiment finie ??? 😉

Mais oui, il y a eu une période de transition forcément ! Au tout début pour la mise en route « de base » : gestion du déménagement / découverte du nouvel environnement / installation dans un nouveau logement / choix et inscription dans les écoles et garderies / trouver un travail pour ma conjointe.

Et puis ensuite il y a la transition « long terme » : S’adapter aux mentalités, comprendre les usages, les relations entre les gens professionnelles comme personnelles… ça fait 5 ans…. Et on travaille encore le sujet !

Comment se passe votre vie suite à votre expatriation en famille à Montréal ?

En synthèse, ce serait plus de sérénité.

En détail c’est : Plus d’espace (moins de densité de population qu’à Paris = moins de stress, logement plus grand, plus aéré), conciliation travail/ famille optimale : vraie soirée en famille, beaucoup de sorties optimisées pour les enfants (festivals…). Après tout n’est pas parfait, on a perdu forcement notre cercle d’amis pour les sorties / petites bouffes hebdos / apéros / soirées… On garde les liens numériques… mais ce n’est pas pareil. Idem avec la famille, il faut gérer la distance. Ce n’est pas toujours simple. Mais on s’adapte et dans la balance, on est largement côté positif quand même !

Ah oui…. Et puis… on aime l’hiver aussi ! (Pelleter la voiture / avoir les poils du nez qui gèlent à – 30 et avoir des crampons au cas ou dans son sac !)  hein… sinon … ce serait compliqué ! 😊

Et les voyages dans tout ça ?

Un peu compliqué car les vacances sont moins nombreuses et souvent orientées vers un retour au bercail… Vacances à Paris, ce n’est pas une grande aventure de découverte ! et puis avec les enfants petits ce n’était pas non plus simple.

On a quand même enfin testé la semaine en camping-car à travers le Québec l’année dernière. C’était absolument génial, on a adoré : le trip camping-car (et pourtant…c’était pas gagné !) , les paysages nature du Canada ( ça aussi… pas gagné pour les urbains que nous sommes) , les baleines, le Lac Saint Jean…. Un VRAI trip.

A portée de voiture, on a aussi les chutes du Niagara, Toronto, Ottawa et bientôt au programme : New York bien sûr, Boston….

Et sinon on pratique intensivement le « chalet de fin de semaine », toujours dépaysant même pour 2 jours et à 1 H de route de Montréal.

Un conseil pour les familles qui vont bientôt s’expatrier à Montréal ?

Il faut une décision commune et partagée car c’est un vrai travail de groupe !!!

Et ensuite, rien n’est définitif. Si jamais l’adaptation ne se fait pas, un retour arrière est toujours possible et ça restera de toute façon une super expérience de découverte des autres, de découverte de soi et plein de souvenirs pour tous.

Quel est votre bilan familial ?

Hyper positif ! A tous les points de vue !

Et la suite dans tout ça ?

Ah bah ça…. On ne sait jamais…. Mais pour l’instant, on reste ici (on a acheté notre appartement et on est en cours d’acquisition de la double nationalité…) , on progresse dans notre adaptation aux mentalités et on n’aurait pas envie de revenir en arrière.

Et puis avec les enfants qui grandissent, on a vraiment hâte de visiter un peu plus loin … : New York donc, priorité 1, mais aussi Chicago / Boston et la côte américaine, Vancouver et l’ouest canadien …. Il nous reste du pain sur la planche !  

Si vous souhaitez découvrir d’autres témoignages de familles expatriées, c’est par ici.

Retrouvez-nous sur notre compte Instagram : @hello_traveling_family

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *