voyage enfant expatriation plage hong kong
Familles expatriées

Expatriation en famille à Hong Kong

Julie est partie s’installer avec ses enfants à Hong Kong depuis quelques années. Elle nous partage son retour d’expérience. Une expatriation en famille à Hong Kong, comment ça se passe ?

Si vous envisagez de vous expatrier à Hong Kong, cet article est fait pour vous !

Peux-tu nous présenter ta famille ?

  • Julie 35 ans, je viens du Nord.
  • François 38 ans Breton.
  • Zoé, 7 ans est née en France, à Paris où nous avons vécu presque 10 ans avant de partir à Hong Kong il y a 5 ans.
  • Léonie, 4 ans est née après notre expatriation en famille à Hong Kong.
  • Et enfin, Lucien, moins d’1 an est également né à Hong Kong.

Comment était votre vie à Paris en tant que jeunes parents ?

Nous étions les premiers de nos potes à avoir des enfants donc nous avons continué à sortir grâce à une bonne organisation baby-sitter. Parallèlement, mon frère et ma belle sœur sur Paris nous ont aussi bien dépanné.

Concernant Zoé, elle était en garde partagée avec une nounou assez flexible sur les horaires ce qui nous a permis d’être assez sereins sur les horaires au travail.

Pourquoi avoir choisi de s’expatrier ?

Nous avons adoré vivre à Paris, proche de nos familles et entourés d’une super bande de potes. Pourtant, nous avions aussi envie d’exotisme. François voulait un challenge professionnel après avoir travaillé 10 ans dans la même banque.

Il a eu une opportunité à Hong Kong. De mon côté, j’ai eu la chance de pouvoir être transférée par mon cabinet de conseil au bureau de Hong Kong. Cela nous a permis une transition en douceur avec chacun une vie active et une certaine indépendance.

Pourquoi avoir choisi Hong Kong comme destination pour une expatriation en famille ?

Un peu au hasard des opportunités. En effet, nous voulions vivre une expérience à l’étranger et nous étions ouverts à plusieurs options :

  • Tout d’abord, nous avons eu plusieurs pistes pour Londres mais je ne trouvais pas cela très exotique 😉.
  • J’étais également très attirée par l’idée de vivre proche de la mer. Nous avons failli aller vivre à Saint Malo mais cela aurait été probablement plus compliqué pour moi de trouver un travail.

Votre arrivée a-t-elle nécessité une période de transition pour vous et les enfants ?

Nous sommes arrivés à Hong Kong mi-juillet 2015. Je comptais commencer mon travail en Septembre le temps de trouver un appartement et une nounou pour Zoé.

J’ai finalement commencé une mission à mi-temps quelques jours après notre arrivée. Mais j’ai eu la chance d’avoir un boss et des copains de notre école de commerce super accueillants chez qui Zoé a été accueillie le temps de trouver une nounou.

Nous avons vécu pendant 1 mois dans un appartement / hôtel. Zoé a été incroyablement adaptable dans ce nouvel environnement, gardée avec des enfants qu’elle ne connaissait pas et une nounou qui ne parlait pas la même langue qu’elle.

Ensuite, nous avons aussi eu beaucoup de chance d’être présentés à pleins « d’amis d’amis » ce qui a vite rempli notre vie sociale. Nous avons passé une année plus recentrée sur notre vie de famille, à nous créer des couples de pote et rencontrer des gens avec des enfants de l’âge de Zoé ce qui était moins le cas à Paris. Cela a contribué à faciliter la transition.

Et je suis ensuite tombée rapidement enceinte de Léonie qui s’était faite un peu désirer à Paris 😉

Comment se passe votre vie suite à votre expatriation en famille à Hong Kong ?

Nous profitons beaucoup plus de la nature. Contre toutes attentes, il est possible à Hong Kong de s’évader pour des randonnées à quelques minutes de la ville et d’aller à la plage en 20 minutes.

Les transports publics sont hyper efficaces, les taxis pas chers et il y a très rarement des bouchons. Ainsi, le quotidien est très facile.

La ville est très peu étendue. Il est donc possible de dîner les uns chez les autres et d’être rentrés/couchés en moins de 20 minutes ce qui motive à avoir une vie sociale même en semaine.

Nous avons aussi une nounou a temps plein qui fait le babysitting le soir et simplifie toute la logistique…

Et les voyages dans tout ça ?

Le cadre de vie est tellement chouette à Hong Kong. Il est possible :

  • de louer des bateaux pour la journée,
  • d’aller camper ou faire des barbecues à la plage,
  • de partir en randonnée pour la journée dans la montagne etc.

Ainsi, le besoin de s’échapper pour le week-end se fait moins ressentir.

Les destinations les plus proches (Vietnam, Cambodge, Thaïlande etc.) sont quand même à 3h de vol. De plus, les horaires des vols ne pas sont toujours très adaptés à un voyage avec enfants sur le weekend.

Nous avons aussi beaucoup moins de congés qu’en France (22 jours pour les plus chanceux). Il faut jongler avec les retours en France pour voir la famille et les amis.

Mais nous essayons de faire une belle destination par an pour 1 semaine et 1 ou 2 week-ends pour découvrir l’Asie. Le Japon, Guilin en Chine, et l’Australie, Margaret River en particulier, sont pour l’instant nos gros coups de cœur mais nous n’avons pas encore exploré le quart de la région !

Un conseil pour les familles qui vont bientôt s’expatrier à Hong Kong ?

C’est une opportunité incroyable pour la famille. Les enfants auront la chance d’être bilingues en anglais et d’apprendre le chinois ainsi que développer une capacité d’adaptation incroyable.

Par contre il ne faut pas sous-estimer le challenge si seulement un des deux parents / conjoints part avec un travail. La vie de « femme / homme d’expats » peut aussi créer un déséquilibre dans le couple. La période d’adaptation un peut, par conséquent, être plus longue.

Quel est votre bilan familial ?

Pour nous que du bonheur ! A part que nos familles et nos amis nous manquent bien sûr !

Et la suite dans tout ça ?

Nous sommes flexibles et ouverts aux opportunités, prêts a rester encore un peu à Hong Kong. Si nous devions rentrer en France, nous privilégierions une vie plus proche de ce que nous avons découvert à Hong Kong et donc plutôt un changement radical de carrière et de vie nous permettant de pouvoir vivre en province !

Si vous souhaitez découvrir d’autres témoignages de familles expatriées, c’est par ici.

Retrouvez-nous sur notre compte Instagram : @hello_traveling_family

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *